L'Eveil
 
Logo la Gazette de la haute-loireLogo eveil
Hebdomadaire de La Haute-Loire
L'Éveil Saint-Just-Malmont : Un coup de meuleuse sur le poignet
 
21 Janvier 2018
Le Puy-en-Velay

10°C
magasine
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 A la une Galerie photos S'abonner MÉtÉo
Auto Immobilier Emploi Hippisme Recettes Sondage Commentaires
La Gazette de la Haute-Loire > Justice Un guet-apens tendu à sa propre fille

Justice

Un guet-apens tendu à sa propre fille
10 Janvier 2018
Photo d'illustration Vincent Jolfre © Vincent JOLFRE
Photo d'illustration Vincent Jolfre © Vincent JOLFRE

 La mère, la tante et le cousin de la jeune femme enlevée et séquestrée l’été dernier, à Saint-Férréol-d’Auroure, ont été condamnés à des peines allant de huit à quinze mois de prison avec sursis.




 Quand la jeune Fatima (*) rentre à la maison en août dernier, sa mère est enchantée, soulagée.

Elle se dit qu’enfin, sa fille aînée, tout juste majeure, « retrouve la raison ». Elle a quitté le foyer deux mois plus tôt pour vivre sa vie avec son petit-copain à Lapte. Ce n’est pas le gendre idéal : il n’est pas musulman, se montre parfois « violent » avec Fatima, est impliqué dans une affaire judiciaire et a une très mauvaise influence sur sa fille. Depuis le début de leur idylle pas si rose, la jeune femme part à la dérive. Elle fume, elle boit, « elle a des piercings partout ». Pire, « elle a tout arrêté : son permis et ses études ».

Alors quand Fatima dit avoir rompu, fini les tracas ! C’est du moins ce que croit sa mère. En réalité, tout ça n’est qu’un tissu de mensonges, un stratagème monté de toutes pièces par Fatima pour « récupérer des papiers » dans le logement dans lequel elle a grandi avant de dire adieu à cette famille surprotectrice et de retrouver les bras de son amoureux. « Elle m’a manipulée, ça fait mal », témoigne sa mère à la barre du tribunal correctionnel du Puy-en-Velay.

Corrigée à coups de manche à balais

Excédée par l’attitude de son aînée, la quadragénaire décide de lui tendre un guet-apens avec la complicité de son neveu. Elle le charge de séparer les deux amants, par la force s’il le faut. Et le 28 août, le cousin de Fatima passe à l’action. Il invite le couple « à discuter » et propose très vite à l’ami de la « fugueuse » d’essayer sa Renault Laguna pendant qu’il parle seul à seul à la jeune femme. Le jeune homme obéit. Il s’assoit au volant de la voiture et s’aperçoit qu’un homme est couché sur la banquette arrière. Il est neutralisé par un jet de bombe lacrymogène. Fatima, elle, est conduite de force par son cousin chez sa tante, au Chambon-Feugerolles, où elle est corrigée à coups de manche à balais et retenue contre son gré jusqu’à la venue des policiers.

« Elle nous fait passer pour des monstres »

« Elle nous fait passer pour des monstres », se défend celle qui l’a élevée comme sa « propre fille » et qui ne comprend toujours pas pourquoi elle l’a « trahie ». « Elle peut faire sa vie mais pas nous mentir », peste la tante de la jeune femme.
C’est au tour du représentant du parquet de prendre la parole. Depuis plus d’une heure, il écoute les explications des quatre prévenus et s’étonne : aucun d’entre eux n’a parlé de la religion. Et pourtant, il en est persuadé, « c’est le mobile. L’aurait-on laissée partir avec un Français qui refuse de se convertir ? Bien sûr que non ! », garantit Alexandre Constant. Un point de vue que ne partagent pas les avocats des mis en cause pour qui il ne s’agit pas là d’un « simple problème d’acculturation ».

Le président du tribunal ne s’est pas étendu sur le sujet et a condamné l’instigatrice du guet-apens (la mère de la victime) et l’exécutant (son cousin) à 18 mois de prison avec sursis. La tante de la jeune femme a écopé, de son côté, de douze mois d’emprisonnement assortis d’un sursis. Un peu moins pour le jeune agresseur à la bombe lacrymogène qui a cru « libérer » Fatima des griffes d’un « dangereux pédophile » : huit mois avec suris.

(*) Le prénom a été modifié.


Article publié le 10/01/2018 à 15:37
Auteur : Administrator User
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Fil info
 
17/01/2018 14:21
Saint-Just-Malmont : Un coup de meuleuse sur le poignet

16/01/2018 14:27
Saint-Didier-en-Velay : Chaussée glissante : une femme blessée

15/01/2018 14:55
Travaux : RD500. Saint-Just-Malmont - Saint-Didier-en-Velay

13/01/2018 18:01
Pont-Salomon : Des voleurs dérobent des bijoux en or

11/01/2018 14:15
Saint-Maurice-de-Lignon : Un malheureux coup de volant

Toutes les brèves


 
 

Guide Habitat automne 2017

L'état des routes et les conditions de circulation en Haute-Loire.

http://www.leveil.fr/Avis-d-obseques

centreautos

http://www.centreimmo.com/accueil.html

lhttp://www.centremploi.com/

  haut de page
Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Galerie photos
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.lagazettedelahauteloire.fr. Tous droits réservés.